Si tu peux le rêver…tu peux le faire !

5 conseils pour passer à l’action et réaliser ses rêves.

Une chose est certaine : l’action engendre le succès.

Pour preuve cette petite expérience pour laquelle on a demandé à des chefs d’entreprises, des enfants de maternelles, des étudiants de MBA et de doctorat, des lycéens de réaliser la tâche suivante : construire la plus haute structure possible en 18 minutes et en utilisant 4 éléments imposés : 20 spaghettis, 1 marshmallow (devant trôner au sommet de la structure), 1 mètre de ficelle et de scotch.

A votre avis quel groupe a réussi à faire la plus haute structure ?

Les enfants de maternelle ! Pourquoi ? Parce qu’ils sont tout de suite passés à la construction, ce qui leur a permis de tester ce qui marchait, de comprendre ce qui ne marchait pas et de pouvoir grâce à ces enseignements élaborer une structure stable. Les autres groupes, eux, ont commencé par parler de stratégie pendant 10/15 minutes ce qui ne leur a pas laissé assez de temps au final pour les tests pratiques.

Nous avons tous beaucoup de rêves (écrire un livre, faire un tour du monde, courir un marathon, créer une entreprise…) mais la plupart du temps ils restent à l’état de rêve. Comme dans l’exemple ci-dessus, nous y pensons beaucoup mais sans aller beaucoup plus loin.

Or comme l’a si bien dit Walt Disney : si tu peux le rêver tu peux le faire !

Autant le rêve est important, autant l’action va être fondamentale car sans elle, les rêves ne se réalisent pas. Ce sont nos actes et non ce que nous savons ou pensons qui vont nous permettre de les concrétiser.

De plus, l’action crée l’action. C’est en faisant, que de nouvelles opportunités vont s’offrir à nous, que nous allons pouvoir modifier notre approche grâce à ce que nous apprenons, que nous allons générer de nouvelles idées.

Comment alors oser davantage et réaliser nos rêves 

– S’entrainer !

La première bonne nouvelle est que le passage à l’action est un muscle qui se travaille. Plus vous le faites travailler, plus c’est facile et surtout plus ça devient naturel.

Il y a toujours quelque chose que vous pouvez entreprendre en plus pour atteindre votre but quel qu’il soit.

Nina Mufleh par exemple rêvait de travailler pour Airbnb mais n’arrivait pas à y décrocher un emploi par les moyens habituels. Elle se dit alors que si elle arrivait à y décrocher un poste son objectif serait d’aider la société à se développer. Elle créa donc un site : https://www.nina4airbnb.com/ expliquant alors sa stratégie. Devenu viral, cela lui permit de décrocher une interview avec Brian Chesky, CEO de Airbnb mais également avec Linked In, Uber et bien d’autres.

Le secret est  de se demander , comme georges Clooney : « what else ? » Que puis-je faire de plus pour me rapprocher de mon objectif.

La deuxième bonne nouvelle est qu’agir est bon pour votre bien être. D’après la psychologie positive, on sait  que pour éprouver un sentiment de bien-être, l’individu a besoin d’éprouver un sentiment de contrôle sur son environnement. Or quand vous décidez et que vous agissez c’est précisément ce que vous faites.

– Ne pas attendre « le bon moment » ( il n’existe pas)

Dans son TedX  «The science of taking action »  Steve Garguilo révèle qu’un des freins majeurs qui nous empêche de passer à l’action est de se dire qu’on le fera plus tard, quand on aura le temps, quand ce sera  le bon moment, quand toutes les conditions seront réunies…bref un moment idéal qui n’arrive jamais. Le meilleur moyen de passer à l’action, c’est d’agir tout de suite, sans trop réfléchir avant que nos pensées limitantes prennent le relais.

Pas plus tard que ce matin, une de mes amies m’a suggéré d’écrire sur le sujet du divorce, idée qui m’a tout de suite emballée ! Mais je ne l’ai pas fait dans la foulée, et comme prévu les pensées limitantes sont arrivées très vite !

Vous voulez écrire un livre ? Commencez dès ce soir à écrire quelques lignes par jour.

Vous voulez faire un tour du monde ? Faites des recherches pendant votre pause déjeuner sur les billets d’avion.

Vous voulez créer votre entreprise ? Renseignez-vous sur les démarches avant de préparer le diner

Le premier pas est toujours le plus difficile, mais il va permettre d’enclencher le processus.

– Evaluer le risque et commencer petit

Pour beaucoup, le risque de l’échec reste le plus gros frein.

Cependant, est-il plus risqué de ne rien faire ou d’échouer en essayant de réaliser ses rêves ? On ne peut jamais prévoir les résultats d’une action, mais si vous ne faites rien, il n’y aura pas de résultats.  Pensez également à toute l’expérience que vous allez gagner.

Si par contre ce que vous craignez est le regard des autres, n’ayez crainte, personne si ce n’est vos proches (et la plus part d’entre eux devraient vous soutenir !)  ne s’intéresse à ce que vous faites ! Alors autant oser – personne ne va réaliser vos rêves à votre place.

Commencez petit !  Si l’objectif final vous parait effrayant, divisez-le en plusieurs sous objectifs. Chaque étape, aussi petite qu’elle soit, est un pas vers votre but (par contre, passer votre dimanche sur le canapé devant netflix ne vous en rapproche pas vraiment).

– Etre consistant

Bloquez ne serait-ce que 15 minutes par jour pour la réalisation de votre objectif. Très vite, vous aurez tout naturellement envie d’y consacrer davantage de temps. (et puis cela vous permettra de passer moins de temps sur les réseaux sociaux !)

– Parlez-en !

En parler avec quelqu’un d’autre , que ce soit un coach, votre famille ou vos amis, peut vraiment aider à passer à l’action. Il est en effet bien plus facile de générer des idées et de trouver des solutions pour les autres que pour soi  même car nous ne sommes pas limités par notre bagage personnel. J’en ai la preuve chaque semaine, au cours des séances de brainstorming avec Isabelle Minceur, qui nous permettent à chacune d’avoir des idées auxquelles nous n’avions pas initialement pensé.

 Alors si ces derniers mois de confinement ont fait resurgir vos rêves, et que le soir en vous couchant vous  rêvez d’être globe-trotter, chef d’entreprise ou marathonien n’attendez plus ! Vous n’avez qu’une seule vie, le bon moment c’est maintenant !

Relecture par Martine Limoges

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :